Baillargeat Père & Fils
L’Héritage

Notre histoire commence en 1844 lorsque Paul Baillargeat, originaire de la Vienne, s’installe à Paris.

Il y fonde son activité artisanale de maçonnerie, à deux pas de l’Opéra Garnier. L’entreprise demeurera à cette adresse jusque dans les années 1980.

Compagnons maçons, Paul, puis son fils Alexandre, ont travaillé toute leur vie sur la construction et la rénovation de cheminées pour une clientèle de particuliers.

L’entreprise se transmet de père en fils puis de maître à apprenti. Cette transmission a forgé toutes les compétences, la légitimité et la notoriété de l’entreprise au cours de ses 180 ans d’histoire. Une formidable aventure humaine vécue par des compagnons dépositaires de gestes ancestraux, résolument tournés vers l’avenir.

Pierre Noël & Cie
Le nom

Génération après génération, l’activité originelle de fumisterie s’est étoffée : tout d’abord avec la réalisation d’éléments décoratifs de foyers de cheminée en marbre, puis avec des prestations de maçonnerie générale, sur les chantiers de rénovation des plus beaux intérieurs parisiens. Au début des années 1920, les maçons s’associeront aux tailleurs de pierre pour donner naissance à l’alliance vertueuse et complémentaire des savoir-faire encore mis en œuvre de nos jours.

Un siècle après sa création, son dirigeant, un certain Monsieur Pierre Noël, donne son nom à la société.

Elle s’affirme désormais sur les marchés publics et dans le domaine de la restauration des Monuments Historiques. C’est le deuxième acte fondateur de notre histoire.

Didier Durand
La passion

Le renouveau

Après la disparition de Pierre Noel, l’entreprise a changé plusieurs fois de main… jusqu’à son entrée dans le troisième millénaire.

Amoureux des vieilles pierres, ancien métreur, devenu chef d’agence puis directeur du pôle Monuments Historiques au sein d’une filiale du groupe Eiffage, Didier Durand rachète Pierrenoël en 2001 et déménage le siège rue des Vignoles, dans l’Est parisien. C’est le début d’un renouveau.



Un acteur incontournable

Fort de son expérience passée, de son réseau et d’un sens inné du commerce, Didier Durand s’entoure rapidement d’hommes et de femmes investis dans la sauvegarde du patrimoine bâti.

Il remporte le marché de la restauration des cheminées du Louvre en 2002. Sans certification mais confiant en la valeur de son expérience et du savoir-faire de ses compagnons, Didier Durand convainc l’établissement du Louvre et l’Architecte en Chef des Monuments Historiques de lui confier ce chantier. Le défi est relevé et l’entreprise renoue avec sa réputation passée.

L’engagement sans faille des équipes de Pierrenoël, la qualité d’exécution et leur professionnalisme seront récompensés 5 ans plus tard par l’attribution de la plus haute qualification de restauration en pierre de taille et maçonnerie des Monuments Historiques : la certification 2194.

Durant ces 20 dernières années, l’entreprise a participé entre autres aux projets de rénovation de l’Assemblée nationale, du Couvent des Cordeliers, du Pavillon de Marsan au Louvre, du Petit Trianon et de l’Opéra Garnier.

A la demande d’un décorateur de renom, Pierrenoël prend en charge, durant 4 ans, le chantier privé du Château de la Croe au cap d’Antibes et s’affirme ainsi hors des frontières de l’Ile de France.

En 2021 Pierrenoël achève sa participation au projet emblématique de réhabilitation de la Bourse du Commerce, pour l’un de ses plus fidèles clients.

Une vision novatrice

Unanimement reconnu pour son savoir-faire sur la taille de pierre, la maçonnerie des Monuments Historiques et les enduits traditionnels, l’entreprise développe une expertise unique dans la restauration des bétons anciens, plus spécifiquement sur les ouvrages d’Auguste Perret.

Visionnaire, Didier Durand, transpose l’art complexe du « pierreux » à la valorisation des édifices érigés par Auguste Perret qu’il considère avec autant de noblesse que leurs ancêtres en pierre de taille. Attaché à préserver le patrimoine de demain, Didier Durand perpétue ainsi l’esprit précurseur de ses prédécesseurs.

C’est naturellement que les Architectes en Chefs lui confient la restauration de l’atelier d’Auguste Perret rue Raynouard, le Palais de Iéna, et le Mobilier National : la référence.

En 2019, l’American Concrete Institute, décerne son premier prix d’excellence à Pierrenoël pour son travail exemplaire sur la restauration des façades du Palais de Iéna.

Notre-Dame
Un rendez-vous avec l’Histoire

Le 15 Avril 2019Notre-Dame brûle…

Didier Durand se précipite le soir-même au chevet de la cathédrale parisienne. C’est un devoir de se rendre disponible quoi qu’il en coûte afin de sauver ce symbole mondial.

Sous la direction de Philippe Villeneuve et de Remy Fromont, les équipes de tailleurs de pierre et de maçons du patrimoine de Pierrenoël sont mobilisées pendant plus de deux ans aux côtés d’autres compagnons (cordistes, charpentiers, échafaudeurs) tout aussi passionnés et déterminés à sauver ce chef-d’œuvre architectural sur le chantier du siècle.

Tous sont fiers d’avoir pris part à une merveilleuse aventure humaine, une intervention technique extraordinaire et une histoire dont les pages s’écrivent encore aujourd’hui.

2020
Une page se tourne

Une fois achevée son ultime mission à Notre-Dame, Didier Durand décide de consacrer son temps à transmettre sa connaissance pour passer le flambeau à la jeune génération. Il tourne la page de 40 ans d’une carrière exemplaire.
Pierrenoël rejoint en juillet 2020 l’écosystème Hérige, fondé par Romain Gazzola, au côté de la société GMT, la référence parisienne en maçonnerie traditionnelle.

Ensemble, ils partagent les mêmes valeurs d’humanité, de solidarité, de convivialité, la passion du patrimoine architectural et la volonté viscérale de préserver et transmettre des savoir-faire exceptionnels, alliant tradition et modernité.

Depuis sa création en 1844, l’entreprise emploie désormais une cinquantaine de collaborateurs, réalise un chiffre d’affaires de 10 M€ et intervient sur les monuments parisiens les plus emblématiques et prestigieux.

Une fabuleuse histoire de femmes et d’hommes, empreints d’humilité, dans les yeux desquels on peut voir une lumière, une conviction, qu’on ne trouve que dans ceux des personnes passionnées par leur action.

C’est Nicolas Weber, « apprenti » de Didier Durand, qui a pris en main l’avenir de la société, renouant avec la tradition de transmission initiée au XIXème siècle.

Sous sa direction, l’histoire riche et ancienne de Pierrenoël continue de s’écrire, au service de la grandeur des Monuments Historiques et du patrimoine bâti public et privé à Paris, en France et en Europe.